VISION

Il est de notre responsabilité de citoyen de permettre à nos élèves de s’approprier les valeurs essentielles de notre société : la démocratie, la tolérance, la liberté, le respect du droit, l’acceptation de la diversité culturelle et religieuse, l’égalité entre hommes et femmes, le travail bien fait et toute autre valeur véhiculée par d’autres cultures et religions qui rejoignent les principes directeurs de l’islam.

Il est également de notre responsabilité historique, en tant que musulmans, de préserver la langue arabe et le patrimoine religieux de nos enfants par le biais de programmes locaux de morale musulmane, de langue arabe et d’activités culturelles et religieuses. Ces programmes permettent à notre jeunesse de s’approprier les principes et les grandes valeurs de l’Islam, dans leur netteté, leur simplicité et leur clarté.

Notre l’école met l’accent sur les valeurs communes de notre société, une société riche et diversifiée. Nous estimons que l’Islam et les musulmans font partie intégrante de cette société puisque nous partageons avec tous nos concitoyens des valeurs essentielles telles que le sens de l’effort, le goût de la réussite, l’amour des autres, le respect de soi et d’autrui, la franchise, le respect des adultes, l’esprit coopératif, la fraternité, le bon voisinage, le bon langage, etc. Ce sont là autant de valeurs communes que nous proposons à nos élèves et auxquelles nous les sensibilisons. Cette initiation progressive se fait dans le respect du cheminement de l’enfant tout au long de sa présence à l’école.

Notre vision n’est pas différente de celle de l’ensemble des écoles québécoises qui ont comme objectif de développer chez leurs élèves un sens de la citoyenneté exigeant de chaque personne vivant au Québec du temps, de l’énergie et du talent pour assurer l’épanouissement et le développement d’une société juste, éthique, tolérante et inclusive. Pour ce faire, chaque individu doit jouir de tous ses droits en tant que citoyen responsable, positif et impliqué dans la vie quotidienne de la société.

Notre conception du rôle de l’école rejoint ainsi celle du philosophe français Althuisser qui affirmait que « l’école est la seule institution idéologique non dogmatique ». Ce qui veut dire que l’école n’est pas conçue comme un organisme qui détient la vérité absolue. Elle n’a pas non plus pour rôle de former des générations de surhomme, mais, plutôt, de permettre à ses élèves de construire leur propre savoir et de développer notamment le sens de l’autocritique. Dans cette perspective, l’erreur n’est pas perçue comme une faute à blâmer, mais plutôt comme un élément ou une étape inhérente au processus d’apprentissage dans le long chemin de la recherche de la vérité.

L’école n’est pas seulement un lieu de transmission des savoirs et de développement des compétences, mais aussi un milieu où se transmet l’éducation, le savoir-être et le savoir-faire.

Ainsi, les enseignants de l’École Internationale des Apprenants n’ont pas pour unique fonction de transmettre le savoir. Ils sont aussi des éducateurs et des éducatrices qui se doivent, par leur conduite et leur témoignage, d’être des modèles pour les jeunes. Nous concevons donc l’école comme un des lieux privilégiés favorisant le développement intégral et équilibré de l’individu aussi bien sur le plan intellectuel que sur les plans physique, moral, social, affectif et religieux.

Cette vision ambitieuse, qui conçoit la diversité culturelle et religieuse comme un facteur fondamental et une richesse inépuisable favorisant le progrès et l’épanouissement de la société québécoise, nous permet de former des générations, savantes, actives et qui, parce que bien engagées, seront capables d’apporter une contribution positive à notre société.

Cette vision se traduit par quelques orientations et quelques objectifs qui sont appuyés par de nombreux moyens dans le plan de réussite de l’école.